Blog

Meilleur moulin à café ancien 2018

Quoi de mieux qu’un bon café au réveil ? Rien de plus plaisant en effet. Excepté quand vous l’avez moulu vous-même. Les aficionados du café savent qu’il n’y a rien de mieux qu’un café de qualité moulu à l’ancienne. Le moulin à café ancien a donc été conçu dans cet esprit. Votre café dégagera alors un parfum des plus enivrants et un arôme des plus exquis. Vous deviendrez accro à cette sensation. Le choix du type de mouture influera sur la qualité de votre café moulu. Il vous faut donc un moulin à café. La mouture à l’ancienne ayant fait ses preuves, les moulins à café anciens sont très prisés. Bon nombre de paramètres doivent orienter votre choix. Vous les découvrirez tous (et bien plus) dans cet article.

Qu’est-ce qu’un moulin à café ancien ?

La vulgarisation du café a nécessité la fabrication d’un appareil pouvant moudre le café en grains. Ainsi sont nés les moulins à café. Encore appelés broyeurs, ils ont été conçus pour transformer les grains en poudre tout en préservant l’arôme. Certains moulins à café anciens sont encore utilisés de nos jours. D’autres font l’objet de collectionneurs. Faites un tour sur les sites d’achat de vieux moulins à café et vous comprendrez. Vous en trouverez de toutes sortes :

  • des moulins à café anciens en bois
  • des moulins à café manuels anciens
  • des moulins à café électriques anciens
  • etc.

Modèles et caractéristiques des moulins à café ancien

ancien moulin à caféIl est très vite établi que les moulinettes pour épices peuvent être aussi utilisées. Mais ce n’était qu’en partie. L’une des méthodes initialement employées est le broyage de graines torréfiées à l’aide d’un mortier.

Il faudra attendre qu’apparaissent les véritables moulins en Turquie et en Europe.

Les moulins à café turcs sont en général en laiton ou en cuivre. Leurs cylindres finement décorés pouvaient être rehaussés de pierreries. Le dispositif est celui d’un axe droit mettant en marche une noix rayée. Il est aussi muni généralement d’un accessoire flexible servant à actionner le dispositif.

Les tout premiers moulins à café français ont un habillage en bois de noyer raffiné. Leur fabrication se faisait sur commande, car ils étaient considérés comme étant luxueux.

Le café étant de plus en plus consommé, les moulins mieux pensés apparaissent. Ils sont exclusivement fonctionnels et munis d’un système d’ancrage afin de les river. Ce sont les moulins dits « entonnoir ».

Le moulin à café le plus populaire à cette ère est Le sablier. Il se caractérise par deux cônes fixés ensemble par une languette. Il est aussi muni d’un système d’ancrage.

Des moulins à café de comptoirs sont par la suite créés. Ceci dans le but de permettre à chaque café ou épicerie de fournir de la mouture de café. C’est aussi à cette période que naissent les moulins à axe horizontal. Différentes formes et dispositifs voient ainsi le jour. L’acier est alors pensé et inséré dans leurs fabrications.

Le moulin en forme de cube débarque alors et va s’imposer sur le marché. Il offre en effet un meilleur compromis pour une utilisation personnelle. Ce moulin à café en bois a un dispositif fait d’acier. Certains des moulins cubiques sont dotés d’un tiroir. Ces derniers ferment à l’avant grâce à une lame métallique. Il en existe 280 versions, dont 56 différents modèles, en tenant compte des divers matériaux. Les habillages de bois aux essences variées, les décors, les couleurs, etc.

Le summum est atteint avec le moulin à café mural et le moulin à café électrique.

Il existe toutes sortes de vieux moulins à café.

Les modèles d’anciens moulins à café polychromes ou à motifs bleus.

D’autres genres, et designs font également leur entrée. Il y a même certains moulins à café bon marché.

Les moulins à café dits « silencieux » sont pourvus d’un ingénieux système permettant d’absorber les vibrations du dispositif.

Au fil des ans, les manivelles ont connu bien des améliorations. On en trouve en acier poli et arrondi, en nickel, etc. les calottes ne sont pas en reste. Leur matière change également ainsi que le mode de chargement. D’abord par devant et ensuite sur le côté.

Les moulins muraux sont vendus à la fin de la Première Guerre mondiale. Ils sont essentiellement utilisés dans les ménages. D’abord en bois lustré, la faïence y est ensuite incorporée en plus de l’aluminium.

Les tout derniers moulins a café vintage allient résistance et efficacité. Leur noyau est quant à lui forgé en acier inaltérable. Ce qui lui confère une robustesse et une durabilité à toute épreuve. La monture ne vous demandera pratiquement aucun effort. L’appareil est réglable en fonction de la finesse de mouture souhaitée. Il est pourvu d’une manivelle assez grande pour moudre aisément votre café. Sa poignée est étudiée et adaptée pour un maniement aisé. Son support est fait d’un matériau antidérapant permettant ainsi une pose stable sur toute surface plane.

On récapitule :

Le système de mouture le plus ancien est le pilon et le mortier. On obtient une mouture sans norme et grossière.

Ensuite vient le moulin à café manuel avec son mécanisme à meule. Il comprend en bas, un tiroir de récupération et en haut, une manivelle.

Enfin, le moulin à café électrique. Composé de lames ou de meules. Sa mouture est nettement plus régulière.

En quoi les moulins à café anciens sont-ils différents des produits similaires ?

En plus d’offrir une touche vintage à votre intérieur, les moulins à café anciens permettent de :

  • préserver l’arôme de votre café. Ce plaisir est tout bonnement indescriptible. L’arôme qui se répand graduellement au fil de la mouture vous presse à la dégustation.
  • vous déplacer avec, car léger, petits et résistants.
  • d’obtenir une mouture pure et ferme.
  • dépenser un peu d’énergie idéale pour vos biceps.
  • Ils sont également accessibles à toutes les bourses.

Avantages et inconvénients des moulins à café anciens

Les moulins à café anciens ont de nombreux atouts et leur efficacité est indéniable. Raison pour laquelle il existe quantité de modèles différents par bien des aspects. Un comparatif minutieux est donc nécessaire afin de choisir le meilleur moulin à café ancien. Cette étude comparative se basera particulièrement sur :

  • sur le coût,
  • le côté pratique,
  • sur le type de support offert.

Il est vrai que la qualité d’un café moulu fraîchement est meilleure. Mais au contact de l’air, il s’oxyde très vite et perd graduellement son arôme. Il est donc évident que la dégustation d’un café doit se faire aussitôt après la mouture. Pas une semaine après. C’est pour cela qu’il vous faut un moulin à café ancien. Il est plus économique qu’un moulin à café électrique ancien ou récent. Bien qu’étant petit et léger, il est également très résistant. Vous pouvez l’emmener partout sans avoir peur de l’endommager. Même en voyage. Il sera alors facile de les emmener en voyage sans avoir peur de les casser.

L’un des inconvénients réside dans le fait que le café moulu n’est pas aussi fin que celui du moulin à café électrique. Par opposition au broyeur, le moulin à café électrique vous présentera une mouture régulière et adéquate. Il faudra en tenir compte pendant l’opération. De cela dépendra le temps d’infusion du café. Plus la mouture sera fine, moins elle devra durer en infusion. Vous devrez également vous renseigner sur le type de cafetière et les durées d’infusion.

Le temps de mouture nécessaire pour obtenir un résultat plus ou moins acceptable représente un gros désavantage. Il faut près de vingt (20) minutes pour environ 250g de café en grains. Évidemment, tout dépend de l’endurance et de la puissance de votre bras.

En quelles situations les moulins à café anciens sont-ils le plus utiles ?

Votre moulin à café ancien est utile à tout moment, en toute saison. Dès que l’envie vous prend de vous servir un café fraîchement moulu, n’hésitez pas.

Comment choisir son moulin à café ancien ?

Le moulin à café est l’élément primordial pour concocter le meilleur café. Mais il vous faut pour cela choisir un moulin de bonne qualité. Sinon, même avec la meilleure des machines à café, vous obtiendrez une mixture de mauvais goût. Le moulin idéal vous garantit que le café, une fois moulu, ne s’amoncèle pas. Il préserve la fraîcheur des grains et favorise une dispersion égale du café.

Vous devez au préalable décider du type de mouture que vous désirez. Il ne vous reste qu’à remplir de grains le compartiment indiqué et à moudre. Une fois le café moulu accumulé dans le second compartiment, vous pouvez le faire infuser.

Votre choix de moulin à café ancien devra donc tenir compte des critères suivants :

  • la taille de la manivelle et sa forme. Cela permet une mouture aisée.
  • le type de poignée pour une prise en main ferme et facile.
  • la taille des deux compartiments. Des compartiments plus grands permettront de moudre beaucoup de grains. Mais ils exigeront plus d’effort en contrepartie.
  • l’épaisseur de mouture souhaitée. Tous les anciens moulins à café ne peuvent fournir une mouture digne d’un expresso. Vous pouvez vérifier la finesse de votre mouture en prenant une pincée de votre café moulu. La quantité maintenue entre votre pouce et votre index doit être grumeleuse. Si ce n’est pas le cas, alors les grains sont excessivement gros. Si au contraire il y en a trop, votre mouture est trop fine.

Comment moudre son café à l’ancienne ?

Tous les connaisseurs savent que le summum du raffinement est moudre soi-même son café. Des grains au café moulus…

Les avantages du café en grains :

La préservation

Le café en grains se préserve mieux. Peu importe la forme du café (poudre ou grain), il doit être conservé :

  • à l’abri de l’humidité
  • à l’abri de la lumière
  • à l’abri de l’air

Cela permet de conserver plus amplement son goût si particulier. Le café en grain vous permet de tester plusieurs styles de préparation quand vous le voulez.

Le coût

Le prix à la tasse est bien moins onéreux lorsque le café est en grains. Cela est dû à la quasi-absence de transformation.

Les options

moulin à café ancien le bon coin

Les origines du café en grain sont multiples et variées. Près de 5 millions de planteurs sur le globe.

Les grains de café doivent subir la mouture avant de passer à l’infusion. C’est donc une étape cruciale dans le processus d’un café digne de ce nom. Qu’importe la préparation, à chaque café sa mouture. Une mouture trop fine peut avoir pour conséquence :

  • une extraction démesurée
  • un goût amèrement prononcé

Une mouture trop brute engendre :

  • une extraction insuffisante
  • un goût appauvri

Ces quelques lignes contiennent des instructions pour une mouture adaptée à l’infusion voulue.

Les moutures grossières

Une mouture grossière est adaptée pour concocter un café avec le percolateur. Elle peut aussi être utilisée dans de grandes cafetières.

Les moutures moyennes

La mouture fine moyenne est adaptée aux machines à filtre de type panier. Tandis que les cafetières à piston préfèrent une mouture moyenne.

Les moutures fines

Préférez une mouture fine avec des grumeaux pour concocter un café avec filtre de papier en cône. Pour le café filtre, votre mouture doit être de la même finesse que de la poudre de sucre. L’expresso réclame une mouture très fine ne laissant aucune marque sur le doigt. La plus fine de toutes les moutures est celle du café turc. Elle a la texture de la farine et s’insinue aisément dans les plis du doigt.

La procédure de mouture

Le moulin à café ancien se scinde en deux (02) parties distinctes :

  • le haut du moulin est occupé par la meule. Pour la mettre en marche, il suffit de mettre la manivelle en branle.
  • La petite chambre en bas où se dépose le café déjà moulu.

Bien que pas très lourd, il peut peser sur vos jambes. Cela dépend du matériau dont il est fait (bois ou métal). Vous pouvez vous en servir appuyé à une table. Mais la mouture devient bien plus aisée une fois l’appareil sur vos genoux.

Le bruit bien caractéristique du moulin à café peut à force vous incommoder. Mais au fur et à mesure que vous progressez dans votre tâche, il s’atténue. La manivelle sera moins résistante et le bruit se fera moins insistant. Ainsi, vous saurez qu’il ne vous reste plus beaucoup de grains à moudre pour finir.

Il faut certes un temps considérable pour moudre une grande quantité de grains. Mais l’odeur exhalée durant l’opération est un avant-goût de la dégustation.

Votre rétribution est enfin là. Vous avez bien mérité votre pose café après cet effort fourni. Vous pouvez désormais déguster votre café comme bon vous semble.

Retenez que plus vos grains de café seront frais, mieux sera la mouture. Il vous faut donc prendre des grains fraîchement torréfiés. Du broyage à la pression, tout doit être fait harmonieusement.

Pour un café de meilleur goût, favorisez l’emploi :

  • des eaux mises en bouteille ;
  • des eaux de source ;
  • l’eau provenant du robinet, mais filtrée au préalable.

Il existe des dispositifs conçus spécialement à cet effet (carafes, filtres à eau). Des machines à café et certaines cafetières sont équipées d’un filtre à eau dans leur réservoir. Optez toujours pour une eau fraîchement servie plutôt qu’une eau abandonnée depuis un certain temps.

Comment prendre soin de son moulin à café ancien ?

Notre laborieuse recherche nous a permis de trouver des astuces pour entretenir votre moulin comme il se doit. Mais avant tout, il est important de savoir remarquer quand votre moulin a besoin d’être nettoyé. Votre moulin à café ancien a besoin de nettoyage quand :

  • il est soudain beaucoup plus lent que de coutume. C’est très souvent dû aux résidus qui s’amassent au fil du temps.
  • un autre type de café a été utilisé en lieu et place de celui employé habituellement.
  • votre mouture ressemble à tout sauf à du café moulu.

Comme toute machine qui se respecte, votre moulin à café a aussi besoin d’être bien entretenu. Il fonctionnera alors de façon optimale. Pour ce faire, vous devez savoir comment procéder. C’est une opération délicate. Si elle est loupée, la texture et le goût de votre café le seront également.

La petite astuce de mémé

C’est une astuce toute bête, une technique d’une simplicité enfantine. Elle s’applique surtout lorsque vous avez plus ou moins laissé votre moulin à café à l’abandon. Le jour de sa réutilisation, vous devrez :

  • dépoussiérer avec un chiffon propre. S’assurer que toute la poussière a été enlevée est primordial.
  • le poser à plat sur une surface bien horizontale.
  • renverser une bonne dose de grains de riz crus dans le réservoir du moulin. Plus le contenant est grand, plus il pourra accueillir de grains de riz crus.
  • broyer ensuite le riz comme s’il s’agissait du café à moudre. Qu’il s’agisse d’un moulin à café manuel ancien ou d’un moulin à café électrique ancien. Continuer l’opération jusqu’à obtenir une poudre de riz.
  • évacuer le riz en poudre et le jeter.
  • vous servir d’un pinceau ou d’un chiffon pour nettoyer le moulin. Procéder très minutieusement afin que la poudre de riz en soit entièrement évacuée.

Votre moulin à café est alors prêt à être utilisé de nouveau. Vous pouvez également utiliser cette astuce pour l’entretien régulier. Votre moulin à café ne s’en portera que mieux. Cela préservera son état aussi longtemps que possible.

Pourquoi utiliser du riz cru ?

L’utilisation du moulin à café occasionne inévitablement des dépôts d’huile de café. Ces derniers se font graduellement dans le réservoir. La meule ou la lame devient de moins en moins aiguisée. L’accumulation de l’huile de café dénature le goût de votre café. Lui donnant ainsi un goût de putréfaction. Les arômes de votre café sont entièrement ruinés. Votre café n’a plus sa saveur toute caractéristique.

Les stries du riz lui confèrent le pouvoir d’affiler la meule ou la lame du moulin. Grâce à ses passages répétés, il débarrasse ces dernières de la rouille.

La répétition de cette opération est très importante et donc, vivement conseillée.

Remarque :

Il arrive que le riz industriel ne soit pas tout à fait exempt de déchets. De micro cailloux peuvent s’y glisser et par la suite engendrer des dommages à votre moulin. Il est donc prudent de s’assurer que cela n’arrive pas en inspectant le riz que vous y mettez.

Une autre technique d’entretien consiste à émietter une croûte de pain. Le procédé est alors le même qu’avec les grains de riz.

Par contre, votre moulin à café vintage nécessite un entretien plus approfondi. Parois détériorées ? Manivelle bloquée ? Etc.

Voici comment procéder à un nettoyage intégral :

  • en premier lieu, démontez la manivelle.
  • faites attention à ne pas endommager les vis rouillées.
  • servez-vous d’un tournevis à l’embout en forme de croix.
  • pour dévisser le dispositif de broyage, démontez si nécessaire le fond de votre moulin.
  • il peut arriver que vous ayez besoin d’une pince multiprise et d’un dégrippant durant cette opération.
  • le démontage achevé, dispersez les différents éléments sur du papier film. Ainsi, vous n’en perdrez aucun.

Le nettoyage proprement dit peut commencer.

Les parties en métal

Pour cette opération, rabattez-vous sur du papier de verre. Sinon, de la laine d’acier peut très bien convenir. Grâce à un chiffon humidifié, appliquez un produit lustrant pour métaux. Selon le modèle, la trémie peut également bénéficier du même traitement.

La caisse du moulin

De la poussière peut s’y accumuler. Il vous faudra alors du papier de verre pour en frotter la surface. Cette opération doit être faite avec délicatesse surtout si la caisse est faite de bois. Y aller dans le sens des liaisons de ce dernier. Humidifier un chiffon et le passer doucement afin d’ôter les déchets.

Le remontage du moulin à café

Ceci n’est pas particulièrement difficile. Il suffit de bien se souvenir de l’ordre du démontage et de procéder inversement. N’oubliez pas la fragilité des vis rouillées. Il vous faudra être précis, attentif et ne pas trop forcer.

C’est officiel ! Votre moulin à café est de nouveau prêt à l’emploi.